Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un Autre Regard...
  • Un Autre Regard...
  • : Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dans lequel je parle de tout ce qui me passionne, m'interpelle comme ces lectures, documentaires qui m'amènent à porter un regard différent sur notre monde. Bonne visite à tous ! Florinette
  • Contact

@ Pour m'écrire

EnveloppeMail.png

6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 11:38

Editions Fayard

Ce qu'il faut avant tout savoir :

Franz-Olivier Giesbert, né le 18 janvier 1949 à Wilmington dans l'État du Delaware, est un éditorialiste, biographe et romancier français. En 1971, il est recruté au service politique du Nouvel Observateur. Il est promu “grand reporter” (septembre 1979) puis correspondant aux États-Unis en janvier 1980. ll est rappelé à Paris en 1981 pour prendre la tête du service politique. Il quitte le Nouvel Observateur le 8 septembre 1988 pour Le Figaro. Il quitte ses fonctions en septembre 2000, et entre à l’hebdomadaire Le Point en qualité de directeur. Il a écrit plus d'une dizaine de romans.

Résumé du livre :

« Si j'ai écrit ce livre, c'est pour tirer les leçons d'une vie passée avec les animaux depuis la petite enfance, à la ferme, puis en ville. Au fil des pages, je vous parlerai de plusieurs de mes amis auxquels, si grands soient mes hommages, je ne pourrai jamais rendre les bonheurs qu'ils m'ont donnés, avec leur candeur et leur humour : un jeune bouc, un vieux perroquet, des chats, des araignées, des bovins ou des chiens. Pourquoi traitons-nous avec tant d'égards les animaux de compagnie, substituts de l'homme, et si mal les bêtes à manger, machines à fabriquer de la viande ? Alors que nous consommons chaque année des milliards d'animaux issus de la terre et de la mer, il est temps que nous descendions de notre piédestal pour les retrouver, les écouter, les comprendre. J'ai voulu aussi lancer un appel pour que cesse le scandale des abattages rituels, halal ou casher, qui imposent à nos soeurs et frères les bêtes des mises à mort dans d'inutiles souffrances. »

Dans cet ouvrage l'auteur témoigne de toutes les leçons de joie et d'amour qu'il a apprises en grandissant en compagnie des animaux. C’est un très bel hommage et également un cri du cœur qu'il leur rend dans lequel il nous invite à nous réconcilier avec le monde animal et surtout à changer nos comportements. Enquêtant sur le monde de la viande, il dénonce également ces abattoirs, cette industrie de la mort où les cadences sont tellement devenues infernales qu'on ne respecte plus l'animal, notamment depuis la production de la viande halal.

« De plus en plus répandue, la pratique de l'abattage rituel a désorganisé davantage encore le système. Qu'elle soit casher dans le rite juif ou halal dans le rite musulman, cette méthode consiste à saigner la bête à vif sans l'avoir étourdie, au prix de souffrances supplémentaires qui, bien sûr, sont niées contre toute évidence par les autorités religieuses. »

Et c'est sans parler des risques sanitaires liés à cette méthode d'abattage : « Quand un bœuf est saigné à vif, toute la merde qui est près de la gorge peut venir souiller le devant de l’animal (épaule, collier, poitrine) », intervient l’artisan charcutier Éric Ospital sur le site 20minutes.fr..

C'est donc un constat affligeant, écœurant que nous dévoile l'auteur !! Je ne pensais pas que l'on était arrivé à un tel point de torture sur nos semblables, car il ne faut pas oublier que nous avons des similarités génétiques reconnues, que ce soit avec le chimpanzé ou le cochon... Alors OUI « Ce sont bien nos frères et nos sœurs » comme le disait Saint-François-d'Assise et il va vraiment falloir les traiter autrement !!

 

Pour aller plus loin :

Franz-Olivier Giesbert dans l'émission On est pas couché du 11 octobre 2014. Extrait...

 

Pour aller encore plus loin :

Cette viande, d'animaux abattus dans d'atroces souffrances au nom de croyances islamiques rétrogrades, est maintenant imposée à presque tous les consommateurs, partout en France, malgré les importants risques sanitaires (bactérie e.coli, entre autres) liés à cette méthode d'abattage rituelle et religieuse imposée par l'islam et les consommateurs musulmans.

Partager cet article

commentaires

kimcat 12/11/2017 14:07

Merci ma chère Florinette de m'avoir orientée une nouvelle fois vers cet article.
Je ne regarderai pas la 2e vidéo. Trop sensible s'abstenir. C'est insupportable !!
Je t'embrasse. Bon dimanche après-midi

Florinette 12/11/2017 16:24

Tu fais bien !!
Bon dimanche après-midi également, bisous

kimcat 18/09/2016 21:29

L'abattage des animaux dans d'atroces souffrances, c'est épouvantable... Je ne comprends que l'on puisse les traiter de la sorte...
Je ne mange pour ainsi dire plus de viande... le rayon boucherie me met toujours mal à l'aise... je ne peux m'empêcher de penser à l'animal vivant...

Florinette 19/09/2016 12:03

C'est ignoble, cela nous a tellement dégoûté cette maltraitance qu'avec mon mari, pratiquement du jour au lendemain, nous avons arrêté de manger de la viande. Depuis, comme toi, j'ai beaucoup de mal à regarder cette viande sur les étals sans penser à ce qu'a dû subir l'animal, et encore plus depuis que j'ai lu ce livre qui détail bien tout ce qui s’y passe...

Plumes d Anges 15/02/2016 09:25

Bravo Giesberg ! Je note bien sûr ce livre, il nous faut voir les choses en face, je reviendrai visionner la video, je ne me sens pas de regarder quelque choses de difficile le matin "à l'aube" Je mange encore un peu de viande, bio, mais j'espère réussir à la supprimer totalement de mon alimentation... Bisous. brigitte

Florinette 15/02/2016 11:19

Il ne faut pas avoir peur d'affronter la vérité, car sinon on ne pourra pas faire évoluer les choses. Je te comprends, cette vidéo n'est pas à regarder avant le petit déjeuner !
Comme toi, je mange encore de la viande, mais de la viande blanche, cela fait presque un an que nous avons arrêté l'autre viande. Bisous et belle semaine Brigitte

Alex-Mot-à-Mots 08/02/2016 13:35

Un plaidoyer contre l'abattage industriel, don.

Florinette 09/02/2016 15:45

Oui également ! ;-)

Daniel 07/02/2016 18:20

J'aime beaucoup Frantz Olivier Gisbert. C'est un excellent journaliste qui n'a pas la langue dans sa poche. Il a eu bien raison d'écrire un tel livre.
Les animaux méritent qu'on les aime. Pour ma part, j'en ai toujours près de moi et ils m'ont beaucoup apporté

Florinette 09/02/2016 15:44

C'est ce qui me plaît également, il va droit au but et franchement c'est ce qu'il faut si on veut que les choses avancent !!

Aifelle 07/02/2016 06:16

Je crois que sur le sujet, je préfèrerais lire Matthieu Ricard.

Florinette 07/02/2016 10:20

Il doit être moins brutal... mais je comprends le coup de gueule de l'auteur, car c'est vraiment ignoble !!

durgalola 06/02/2016 16:45

j'ai lu ce livre ; il s'agit d'écrits de différentes personnes dont Boris Cyrulnik et aussi d'un boucher ami de FO Giesbert. Il est intéressant. Je recommande aussi le livre de Matthieu Ricard plaidoyer pour l'animal -excellent - et aussi le pape François qui dans une de ses lettres pour l'écologie, recommande de consommer moins de viande. Bises et bon week end

Florinette 07/02/2016 10:18

L'auteur cite effectivement certains passages de livres de Boris Cyrulnik, des témoignages d'éleveurs et de dirigeants de laboratoire, mais ce sont ses écrits, car il parle surtout de son enquête sur l'industrie de la viande qu'il a menée... Je te remercie de tes conseils, j'ai bien envie de lire celui de Matthieu Ricard . Merci Durgalola, bon dimanche, je t'embrasse !

L'Instant Présent

 

Recherche